suite guynemer 2 -

j

         Cherchant toujours à "nourrir" mon récit sur G.GUYNEMER, voici deux courriers le concernant, l'un (recto- verso) se rapporte à la disparition de l'Aviateur  René Dorme, disparu trés probablement en mai 1917, mais à cette époque  les communocations n'allaient pas aussi vite qu'aujourd'hui, et surtout l'espoir restait toujours présent , disparu en mission ne voulait pas toujours dire mort en mission, il était toujours possible que l'aviateur  se trouvât prisonnier quelque part, hélas ce ne fût pas le cas pour cet As des As, de l'Escadrille N3, les Cygognes,. très apprécié de tous, son surnom affectueux :Le Pére Dorme" suffit à lui même.

G.Guynemer disait delui: "Il en descend un tous les jours" cette expression suffit à elle même. La croix de Lorraine sur le fuselage de son avion a permi de penser qu'hélas il s'était abattu du coté de Reims . Voici la lettre que G.Guynemer  a écrite  au début Aout 1917 à un ami Mortane; dans ce courrier pourtant l'espoir persiste.   Ce que Georges ne savait pas c'est que le 11 septembre suivant ce serait  à son tour de disparaître  dans la stricte acceptation du mot...., 

                   Sans 1                                              Sans 1

                     

      Mainenant l'autre courrier,  il s'agit de sa " demande de   pilotage" vous en reconnaitrez l'écriture, moins tourmentée que le courrier précédent, il ne connaissait pas encore les horreurs de cette Grande Guerre .

                                                                                     Texte guynemer livre

   

   

                                                                                                         

 

heuqueville

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×